Théodore et ses 13 fantômes T1

 

Auteur : Claude Carré

 

Edition : Nathan
Parution :  février 2012
Pages : 88

à partir de : 8 ans

 

Synopsis : Depuis toujours, Théodore vit avec 13 fantômes qu’il est le seul à voir et qui l’accompagnent partout. A l’école. A la maison. En vacances. PARTOUT !
Théo n’en peut plus ! Alors, quand ses fantômes se mettent à multiplier les bêtises, il n’a qu’une seule solution: trouver pour chacun une autre maison.

 

Mon avis sur Théodore et ses 13 fantômes T1

Une bande de joyeux drilles

 

En parcourant les allées de la médiathèque, à la recherche de quelques trouvailles à partager avec vous, j’ai aperçu un petit livre, qui avait l’air de se cacher derrière les autres, un peu à la manière d’un mauvais élève au fond de la classe, et croyez-moi, je sais de quoi je parle, c’était ma place préférée. En me penchant pour étudier sa tranche, j’y ai lu “Théodore et ses 13 fantômes”. Quel drôle de titre, je m’en suis saisie, afin de lire le synopsis. J’ai vu qu’il se déclinait en 6 tomes, mais je ne me suis contentée cette fois-là, que des deux premiers, afin de me faire une idée.

Finalement, Théodore et ses 13 fantômes me réservaient une bonne surprise, je me suis tout de suite attachée à ce jeune héros, Théo pourrait être un enfant comme les autres, s’il n’était depuis sa naissance entouré d’une bande de fantômes, les plus adorables, les plus farfelus, que l’on puisse imaginer. Le garçon à bien du mal par moment, à s’imposer, auprès de ses compagnons invisibles.

Une bande de joyeux drilles, qui m’ont charmé par leurs bêtises, leurs bons mots, et leur loyauté, envers Théodore. 

Sans être trop simpliste, la plume de Claude Carré, sait parfaitement s’adapter au jeune public.

Les fantômes de Théodore m’ont beaucoup fait rire, surtout lorsqu’ils s’en sont pris à la maîtresse, souvent injuste avec le garçon, qui arrive généralement en retard en cours, à cause de ses 13 compagnons. Mais le must, c’est le coup du théâtre fantôme. Lorsque Côme le plus fanfaron des deux, c’est mis, à faire des grimaces horribles afin de faire rire, ou effrayer le public. Ça m’a rappelé plus jeune, lorsque j’étais monté dans un train fantôme et que mon poing à dit bonjour, au gars chargé de faire peur au client, il avait tellement bien réussi son coup avec moi, que je n’ai pas pu m’empêcher de le remercier. Ce qui m’a valu, une interdiction à vie de cette attraction, et une sévère punition, que voulez-vous, personne n’est parfait ! Pour en revenir à Côme, il était vraiment évident, qu’il était dans son élément au théâtre fantôme. La décision de Théo, de l’y laisser n’était pas facile à prendre, mais je trouve que c’était une bonne idée.

Autre plus de ce livre, se sont les illustrations de Nils, d’après les personnages de Mathieu Leyssene. Elles mettent bien en valeur le texte de Claude Carré. J’aime beaucoup les dessins représentant les fantômes, je pense qu’ils plairont aux enfants autant qu’à moi, on a même parfois envie de copiner avec eux. À un ou deux près, peut-être un brin plus effrayant. 

Le premier tome de “Théodore et ses 13 fantômes” est une bonne mise, en bouche. L’histoire est dynamique, et apporte un certain nombre de questions, qui nous donne envie de poursuivre l’aventure, surtout que notre héros et sa bande de compagnons invisibles, sont vraiment attachant, et amusant. Une bonne découverte.

Ma note : 16/20

A lire si vous aimez : les histoires de fantômes, les héros amusants.

Passez votre chemin si vous n’aimez pas : désolé je n’ai rien trouvé.

 

Cliquez ici pour commander “Théodore et ses treize fantômes” T1

Théodore et ses 13 fantôme T1 a été lu dans le cadre de  mon défi fou 

Spread the love
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *