Pourquoi votre enfant est aussi précieux que votre crayon de papier

 

 

 

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un mail de Nadège, me demandant si mon blog était un blog de développement personnel, ou un de ces nombreux blogs sur la parentalité positive ? Cela m’a surpris, pourquoi absolument mettre les choses dans des cases ?


Prenez l’exemple d’un livre qui traiterait à la fois de développement personnel, sur fond d’intrigue policière, il y en a quelques-uns, bien que rare, ou pas toujours bien fait, mais ça, c’est une autre histoire, dans quoi, dois-je le ranger ? Dans développement personnel, ou dans policier ? Vous voyez le dilemme de mettre les choses dans des cases.

 

 

logo les parents intelligents


Corinne, elle, m’a demandé, pourquoi je ne m’adressais qu’aux enfants, parce que c’est avant tout les parents qui lisent, les blogs. Je n’avais pas le sentiment de m’adresser aux jeunes, mais bien à tout le monde.
Mais du coup, mes réflexions suite à la lecture de ces mails, m’ont fait ouvrir une catégorie “Parents intelligents” où je donnerais mon point de vue de mère, d’ancienne enfant, ado, et je l’espère future grand-mère, encore que là, je ne suis vraiment pas pressée.

 

 

 

De là, est née également la catégorie Adolescents intéressants, pour le coup vraiment axée développement personnel, pour les aider à prendre confiance en eux. Au cours de ma vie, il m’a fallut notamment surmonter, l’handicape de la Dyslexie, de la timidité, de l’introversion. Par des conseils, sur fond d’histoires, je leur donnerais mes clés.

 

crayongomme


Avant toute chose, laissez-moi vous raconter une histoire, et vous révéler, pourquoi votre enfant est aussi précieux que votre crayon de papier.


Ce souvenir m’est revenu, il y a quelques jours, et je me suis dit qu’il serait parfait pour ouvrir cette catégorie.


C’était quelques jours après mon accouchement. Alitée sur mon lit d’hôpital, je regardais mon fils qui était endormie, dans son berceau à côté de moi. J’ai eu ce qu’on appelle un accouchement difficile, avec complication et les premiers jours, je passais toutes mes journées couchées. Je trompais mon ennui avec la lecture, et en remplissant des grilles de mots croisés.
À un moment, mon fils s’est agité, alors que je me redressais pour voir ce qui n’allait pas, j’ai fait tomber mon crayon de papier. Ne pouvant pas me lever seule, j’eu beaucoup de mal à le ramasser, et lorsque j’ai pu enfin le récupérer, je m’aperçus qu’il était cassé en deux. Cependant, je pouvais toujours m’en servir, car la mine, avait été protégée par sa coque en bois.
Je me suis alors penchée sur le berceau et j’ai dit à peu près ceci à mon fils.

 

_ tu vois, tu es comme ce crayon, mais pour être plus résistant que lui, je vais te révéler, les 5 secrets de la vie. Je te les dis aujourd’hui, et je n’aurais de cesse de le refaire tout au long de nos existences, car c’est à ça que sert une maman.


1° je viens de te donner ton premier conseil, car un bébé tout seul, ne pourrait pas survivre, il faut des bras accueillants pour te soutenir et te nourrir. Pour que tu puisses grandir, et devenir autonome. Il te faut donc accepter les conseils de ton entourage. Et croit moi, ce n’est pas toujours facile. Il te faut également apprendre à être aidé. Ce qui est encore moins évident.


2° tu vois ce crayon que je viens de casser, il faut, pour qu’il écrive bien, que je le taille. C’est sans doute ce qui pour toi, sera le plus douloureux. Je vais devoir te dire non, t’apprendre la frustration, parfois critiquer ton point de vue, ou ton attitude. Les autres te jugeront, il te faudra apprendre à encaisser pour t’améliorer. Car tailler permet d’affûter la mine.


3° Personnellement, je n’achète jamais de crayon, s’il n’y a pas une petite gomme au bout. Et tu sais pourquoi ? Pour corriger mes erreurs. Et des erreurs, j’en ferais, comme mes parents avant moi. Comme j’en ai fait en tant qu’enfant, tout comme toi-même, tu en feras. On a TOUS, le droit de faire des erreurs. Mais on doit toujours faire de son mieux, pour les corriger.


4° c’est sans doute le conseil, le plus précieux. Tout au moins à mes yeux. Ton intérieur est le plus important, c’est lui que tu dois protéger et nourrir le plus. Regardes, tu vois, la mine de mon crayon à été protégée par son enveloppe. Car c’est la mine intérieure, la plus précieuse. Soit ouvert, enrichit toi le plus possible, soit curieux, et ouvert. C’est en enrichissant ton intérieur que tu pourras devenir quelqu’un de bien.


5° quoi que tu fasses plus tard, quoi que tu deviennes, il te faudra toujours apprendre, car on ne cesse d’apprendre tout au long de notre vie. Ces deux derniers points retraceront l’histoire de ta vie. Alors fait en sorte que ton crayon raconte, la plus belle histoire que je ne pourrais jamais te raconter.

 

 

Maintenant que vous savez pourquoi votre enfant est aussi précieux que votre crayon de papier, faites attentions à vos crayons Winking smile
Et apprenez à vos enfants les 5 secrets de la vie Smile


Je vous rappelle que vous pouvez vous aussi faire comme Corinne, et Nadège, et me poser vos questions à cette adresse: mickaeline.cuny@lesptitsloupsmalin.com

 


Ou plus simplement me les laisser en commentaire.


N’oubliez pas que j’ai besoin de vos commentaires pour mon grand défi de mars, retrouver la vidéo : ou sa retranscription texte.


Pour être tenu au courant de tout ça, comme toujours vous pouvez vous inscrire à la news letters et recevoir, en bonus “ma biblio Dys”, je travaille sur de nouveaux bonus pour mars, et je ne sais pas encore si je vais garder celui-ci, alors n’hésitez pas à en profiter.

 

En mars vous trouverez également le grand article “Arrêtez de dire des salades, commencez à raconter des histoires”

Spread the love
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *