Matilda l’adaptation de Dany DeVito

Image associée Si j’ai souvent relu le livre de Roald Dahl, je n’avais encore jusque-là, jamais regardé l’adaptation cinématographique de Dany DeVito. Tout simplement, parce que j’ai découvert, il y a très peu de temps son existence.


Un petit tour sur Netflix, me confirme, que je vais enfin pouvoir découvrir ce film. J’avoue avoir cependant un peu hésité.
Je ne sais pas vous, mais, moi, lorsque j’aime un livre, j’ai toujours beaucoup de mal à me décider à regarder les adaptations, la peur d’être déçue me retiens bien souvent.


Si je vous dis, que je me suis régalée, cela vous donne tout de suite, une idée, de mon appréciation.


Je dois reconnaître que Dany Devito, a parfaitement su s’approprier l’œuvre originale, tout en la respectant.
Du côté du casting, on a une Mara Wilson, éblouissante en Matilda. Cette fillette pas comme les autres. Qui, a l’inverse, de beaucoup d’humains, utilise son cerveau en entier. Ce qui lui permet non seulement, d’être surdouée, mais également de développer un don de télékinésie.
Lui permettant de survivre, dans l’univers morne de son foyer, où, ses parents sont loin de la choyer. Les parents, aussi bêtes que stupides sont interprétés par Dany DeVito lui-même, pour, l’escroc qu’est le père Verdebois. Il est bien évidemment sublime, et le pire, crédible !
Rhea Perlman, l’interprète de Madame Verdebois, est tout aussi réussit.


La distribution des rôle n’aurait sans doute pas été parfaite sans Pam Ferris, en Mlle Legourdin ! Franchement, beaucoup plus réussit que celle de mon imagination, plus redoutable que celle des illustrations, du livre. Hilarante de monstruosité. J’imagine sans peine les fous rires, au cours du tournage.


J’ai redécouvert mes passages favoris, le coup du gâteau au chocolat, pour moi, qui n’aime pas cette sucrerie, j’avoue que dans mon imagination, c’était beaucoup moins écœurant.
Et le moment où Mlle Legourdin retient la petite par les nattes, tout en la faisant tournoyer, afin de l’envoyer par-dessus la grille, jouissif tout simplement.
Que dire du coup du chapeau collé au crane de Mr Verdebois, après que Matilda, l’a badigeonné, de super, super, glue !


Cette version filmée m’aura également permis de
découvrir différemment d’autres passages. Comme lorsque Matilda se rend à la bibliothèque avec son petit chariot. Une fois de plus Pam Ferris en parfait chien pisteur, à pleurer de rire.

cookie-matilda hqdefault
J’aime énormément le livre de Roald Dahl, mais j’adore peut-être encore plus la version filmé de Dany DeVito. Tout, comme je vous ai conseillé ce beau roman. Je vous recommande, (si ce n’est déjà fait), de découvrir l’adaptation, de ce très beau conte. Je n’aurai jamais pensé, un jour préférer la version cinématographique à l’un de mes livres chouchou.

Et vous ? L’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Spread the love
  • 1
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *