Le maître des clés T2 : L’or des lutins

Couverture Le Maître des Clés, tome 2 : L'Or des lutins

 

Auteur : Benoit Grelaud

 

Genre : roman, aventure, Fantastique

Edition : Gründ

Parution : 14 mars 2013
Pages : 178

à partir de : 10 ans

Acheter Le Maître des clés Tome 2 : L’or des lutins

Pensez à la version numérique pour faire des économies

 

 Les créatures merveilleuses du Pays des Songes ont confié à Hugues une mission de la plus haute importance. Aidé de ses meilleurs amis et du fidèle Reghi, il va devoir affronter Anka, la terrible sorcière, pour lui reprendre le précieux livre d’Artaban. Une quête fabuleuse commence, au coeur du territoire des lutins !

 

 

L’union fait la force

 

Lorsque Hugues se réveille, il est à l’hôpital, alors finalement le pays des songes, et Reghi, n’était qu’un rêve ? (cf : le maître des clés T1)

Ses parents qui étaient à son chevet, lui apprirent, qu’ils l’avaient trouvé évanoui à quelques mètres de son vélo, quasiment là, où il avait l’habitude d’aller avec son grand-père.

C’était quand même un sacré rêve ! Hugues n’a pas le temps d’analyser les dernières informations, qu’un étrange petit être, saute sur son lit. Reghi ! Alors tout ça, c’était vrai ?!

Horrifié il s’aperçoit qu’il n’a quasiment plus le temps de se préparer, pour accomplir la mission que le Roy, lui a donné. Reghi lui ayant appris qu’il avait dormit 3 jours durant.

Alors qu’ils s’apprêtaient à quitter l’hôpital, un étrange médecin, leur file le train.

 

Hugues est revenu dans son monde, car il a pour mission, de constituer une armée, capable de combattre la sorcière Anka, qui a fait prisonnier son grand-père. A la fin du volume précédent, on apprend que le grand-père d’Hugues était le gardien des clés. Et qu’il a fait de son petit fils le futur, gardien. Il n’a rien dit à l’intéressé pour le protéger. Ainsi la sorcière Anka, qui cherche, a obtenir le pouvoir, ne savais pas à quoi ressemblait le messager. Ni qu’il était du monde des humains.

 

Je suis sûre que vous, vous dite, mais il n’y a pas d’armée au pays des songes ? Ben bien sûre que si, seulement la sorcière, est moins bête qui n’y paraît et connais, déjà, tout les rouages, de cette dernière. Hors si le monde des humains, la fascine autant,c ‘est qu’il lui est totalement étranger, notamment sa technologie.

 

J’avais déjà, très apprécié le premier tome. Mais ce second volume, a eu ma préférence. Voir évoluer Reghi, dans notre monde, à eu pour conséquence de nombreuses crises de rire.

Comme en plus, j’ai eu la bonne idée, de le lire, lors d’un voyage en train, je suis sûre que les autres passagers ont crus que j’étais shootée.

Je ne regrette qu’une chose finalement, que le passage n’est pas été plus long. Le petit lutin, est déjà espiègle, dans son univers, alors dans notre monde, avec toute sa technologie ! L’auteur a su très bien rendre les situations de découvertes, pour Reghi, qui reste fidèle à lui même. Fanfaron, pour notre plus grand plaisir.

 

Ce tome 2, nous donne également la possibilité d’en apprendre d’avantage, sur le grand-père d’Hugues.

Ce dernier savait très bien ce qu’il faisait en nommant son petit-fils, et lui demandant de choisir parmi ses amis, ceux qu’ils trouvaient digne de cette mission.

On comprends qu’ils ont tous un passé douloureux, qu’ils ont tous été formés, par le grand-père d’Hugues, qui détenait un laboratoire, secret de technologie.

 

Cependant, il faudra attendre les prochains épisodes, pour mieux les connaître, car en y réfléchissant bien, on ne sait que très peu de chose sur ces derniers.

 

Finalement au pays des songes comme ailleurs, les secrets ne se gardent pas longtemps. Et Anka, n’a pas l’intention de renoncer à son projet. Aussi arrive t-elle, a piéger Hugues et ses amis.

On ne s’improvise pas héros, et Hugues restera encore bien trop humain, face à Anka.

 

Lorsque la bibliothécaire, m’a proposé de découvrir cette saga, elle m’avait tendu les 5 livres, n’ayant pas encore pensé à mon défi fou, et m’inquiétant pour d’éventuels petits lecteurs, je n’ai pris que les deux premiers. Je ne regrette pas du tout d’avoir écouté la bibliothécaire, et d’avoir lu les deux premiers volumes, hors je regrette de n’avoir pas été plus égoïste, et de n’avoir pas pris les autres volumes. Tant je suis impatiente de lire la suite.

 

Contre toute attente, j’ai préféré ce second tome au précédent. Les aventures se succèdes toujours a un rythme effréné.  Le style de l’auteur, est toujours aussi agréable. Une partie du voile se lève, cependant au lieu de nous donner des finalités, ça relance l’intrigue.

 

Ma note : 18/20

A lire si vous aimez : les histoires d’aventures, les mondes et les personnages différents. Les méchantes sorcières, les clubs d’amis

A ne pas lire si vous n’aimez pas : Quand il y a plusieurs personnages secondaires.

 

Morceaux choisis :

_ Pince-moi ! l’interrompis-je.

Reghi s’arrêta net.

_ Te pincer ? Ah ah ah, tu ne vas pas bien, toi !

Il me regarda attentivement en levant les sourcils.

_ Si, si, je vais très bien, répondis-je. Je veux juste que tu me pinces, comme ça…

_ AIIIEUUUUU ! Non mais ça va pas ? Eh bé tiens, ajouta-t-il avant de mordre mon mollet à pleine dents.

Tout en massant ma jambe endolories, je regardai avec émotion le petit être qui se frottait la bouche et la langue de dégoût.

J’en avais maintenant la preuve : il existait vraiment !

_ C’est génial, dis-je à mon compagnon.

_ Génial ? répondit le lutin, interloqué. Tssss… Décidément on ne doit pas avoir le même dictionnaire… Complètement zinzins, ces humains.

 

 

_ Ah d’accord ! s’exclama Nicolas. Je comprends mieux maintenant ses réactions quelque peu puériles !

_ Quoi ? grogna Reghi. Puéril, toi même ! Euh, ça veut dire quoi “puéril” ?

 

 

_ YAAAAAAAA ! s’écria-t-il en bondissant.

Mais il n’y avait personne…

Une voix gronda derrière lui :

_ Tu cherches quelqu’un, peut-être ?

Le lutin se figea, avant de se retourner lentement.

Face à lui, un terrifiant troll le menaçait de son glaive.

_ Euh, arrière ! dit Reghi en essayant de faire bonne figure. Ne…m’approche pas ou il t’en cuira ! Je… je suis Clitistwoude !

_ Qui ? s’étonna le troll.

_ Clitistwoude ! reprit le lutin. Allons, voyons, LE Clitistwoude !

_Connais pas, répondit laconiquement le soldat.

_ Oui, eh bien si tu le connaissais, tu ferais moins le malin ! (…)

Il s’approcha de la dépouille et grava un signe sur sa gibecière.

_ “C” ! triompha Reghi. “C” comme “Clitistwoude” !

_ Mmmmmmh, gronda le cyclope en levant les yeux au ciel. A ta place, j’aurais fait un grand “S”…

_ Comme “Superman” ?

_ Non. Comme “Singlé”…

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *